Cette saison

 

 

2017-2018_2

Programme

*  *  *  *  *

Impact des Perturbateurs Endocriniens

sur la Formation du Cerveau

par Jean Baptiste FINI, Chercheur du CNRS

au Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN)

 

Impact P E

Affiche             Présentation             Plan d’accès       

*  *  *  *  *

Restaurer la Biodiversité :

des microbes à l’Agroforesterie

 par Alain Canet Directeur d’arbre et paysage 32 –  Ex-Président de l’Association Française d’Agroforesterie (AFAF).

    et Marc-André Selosse Président Société Botanique de France (SBF).

Pour restaurer la Biodiversité, il faut  re-diversifier des agrosystèmes qui se sont trop concentrés sur une plante-cible seulement.

Les solutions :

– mettre des arbres, des haies et leur diversité, et un couvert continu du sol,

– prendre en compte ces microbes qui aident les plantes, dont les champignons qui colonisent et nourrissent les racines et certaines bactéries…

Au total, rendons leurs interactions à la plante et aux écosystèmes pour mieux les faire pousser ! et,

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète 

Livre : Jamais Seul, ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations, de Marc-André Selosse. 

QU’EST-CE QUE LA BIODIVERSITÉ ?

Une expérience d’Agroforesterie

*  *  *  *  *

Cohérence biologique, Biorésonance,

 Harmonisation des systèmes physiologiques

Guy LACROIX, Praticien en Cohérence Cardiaque, en Biorésonance et Sophrologue Praticien

    Applications en Médecine et en Biologie

A la lumière de ce qui est à ce jour révélé par de nombreux ouvrages et publications scientifiques des ingénieurs, joignant leur savoir en électronique aux hypothèses formulées clairement par certains médecins et biologistes d’avant-garde, ont pu élaborer des appareils permettant de traiter divers dysfonctionnements physiologiques tant chez l’humain que chez l’animal et le végétal.

Ces appareils ont pour objectif de reconstituer l’environnement électromagnétique du corps vivant en apportant à ce dernier les champs électromagnétiques destinés à « corriger » les dysfonctionnements organiques voire cellulaires.

Ces processus se réalisent grâce à l’action de résonances électromagnétiques de fréquences précises, c’est à dire en appliquant des résonances biologiques, donc basées sur la biorésonance.

Deux types d’approches sont à prendre en considération :

  • l’amplification de signaux électromagnétiques normaux à extrêmement basses fréquences (compris entre 1 et 30 kHz) d’échanges entre fonctions organiques ou entre organes: par exemple entre foie et vésicule biliaire, entre reins et cœur, entre vésicule biliaire et intestins, etc
  • l’atténuation voire la suppression de signaux électromagnétiques à extrêmement basses fréquences, aberrants (compris entre 1 et 30 kHz) entre fonctions organiques ou entre organes par opposition de phases de ces signaux préalablement triés grâce à des processus techniques biophysiques (filtres à résonances moléculaires).

Des appareils de traitements dits « énergétiques », sont aujourd’hui sur le marché mondial, bien que souvent méprisés par les autorités académiques toujours versées dans le paradigme de la chimie reine et désirant tout ignorer de la médecine énergétique (acupuncture, homéopathie, isothérapie etc.).

   La biologie, la médecine quantique

On entend fréquemment aujourd’hui, parler de biologie et de médecine quantique. La biologie et la médecine quantique peuvent se décrire comme l’interaction entre ondes (champs) électromagnétiques définies et systèmes vivants aptes à capter ces ondes.

 

*  *  *  *  *

Le Zéro Déchet, l’essayer c’est l’adopter

Zero Waste France est une association de protection de l’environnement fondée il y a 20 ans qui milite pour la réduction et une gestion plus durable des déchets. Chaque Français produit 590 kg de déchets par an qui sont pour la plupart enfouis ou brûlés, ce qui engendre des pollutions sur les sols, l’air et les océans. Face à cette situation, Zero Waste France propose la démarche zéro déchet, zéro gaspillage qui vise à réduire la production de déchets et à mieux valoriser ceux que l’on  produit.

Concrètement, l’association agit à 3 niveaux.
– En tant que lanceur d’alerte, Zero Waste France fait connaître les enjeux et       les problèmes liés à la gestion des déchets.
– Sur le plan politique Zero Waste France intervient directement auprès des décideurs français et européens pour faire avancer les lois dans le bon sens.
– Sur le terrain, Zero Waste France aide les collectivités, les entrepreneurs, les associations locales et les citoyens dans leurs projets zéro déchet, zéro gaspillage.

Le scénario Zéro Waste, c’est la possibilité de :

– faire des économies considérables en matière de traitement des déchets,

– créer des emplois locaux dans la collecte, la réparation ou encore le réemploi

– préserver les ressources naturelles et économiser de l’énergie, grâce à des modes de consommation et de production évitant le gaspillage

– réduire les pollutions liées au traitement des déchets, qui dégradent l’environnement et notre Santé.

Livres : Le Grand Débordement : pourquoi les déchets nous envahissent, comment les réduire. De Elodie Fradet, Annick Lacout et Pascal de Rauglaudre.

Le scénario Zéro Waste 2.0 – Zéro Déchet – Zéro Gaspillage, On passe à l’action – Ouvrage coordonné par Flore Berlingen

 

*  *  *  *  *

Présence et Risques des Nanoparticules

par Sarah Dubernet  Infirmière Nanologue, Master en Santé Environnementale.

 

Les nanoparticules sont devenues omniprésentes dans notre vie quotidienne. Comment les repérer et quels sont leurs risques ? Sel de table, plats préparés, dentifrice, crème solaire, pneus, électroménager, peinture, engrais et pesticides : les industriels intègrent désormais des nanoparticules dans de nombreux produits. Or, leurs impacts sanitaires et environnementaux sont encore insuffisamment connus, et des effets néfastes très préoccupants ont déjà été mis en évidence, notamment en laboratoire sur des cellules végétales, animales et humaines. Leur dissémination à large échelle est problématique. Pourtant, aucune réelle restriction n’est aujourd’hui mise en oeuvre par les pouvoirs publics qui encouragent même les industriels à accélérer leur commercialisation via des financements conséquents. Il n’y a pas de traçabilité, ni d’étiquetage fiables : il est impossible d’identifier l’immense majorité des produits commercialisés contenant des nanoparticules. Consommateurs, pouvoirs publics, acteurs mobilisés sur les questions de santé et d’environnement, entreprises confectionnant des produits en s’approvisionnant auprès de fournisseurs extérieurs : il est urgent de vous informer et d’être vigilants.

L’association AVICENN (Association de veille et d’information civique sur les enjeux des nanosciences et des nanotechnologies) milite pour une plus grande transparence et démocratisation du domaine des nanotechnologies.

Livres : Nanomatériaux et Risques pour la Santé et l’Environnement de AVICENN (Association de Veille et d’Information Civique sur les Enjeux des Nanosciences et des Nanotechnologies)

Nanotoxiques  de Roger Lenglet  – Acte Sud

 

*  *  *  *  *

Médecine Traditionnelle Chinoise

Patrick Charruyer  Président d’Harmonie et Energie, Praticien et enseignant en MTC.

Médecine Occidentale / médecine Chinoise : quelles sont leurs différences et quelle est la plus performante ?

Il s’agit d’un débat sensible. Il y a de nombreuses différences et surtout de nombreuses façons d’aborder le sujet. Plaçons-nous dans une optique pragmatique. La médecine occidentale dont le plus beau fleuron est la chirurgie est née sur les champs de batailles européens, et ceci n’est pas une plaisanterie. Elle prend aussi son origine dans l’avènement de la chimie au moment de l’essor du matérialisme. C’est une médecine dont le grand intérêt réside dans la réparation, l’urgence, l’aigu, le symptomatique. La médecine chinoise est plutôt une médecine de terrain, de prévention, de chronicité, d’étiologie. Elle est née de la vision taoïste qui recherche l’harmonie, l’équilibre, le juste milieu, qui vise à renforcer ce qui est précieux plutôt que d’aller contre ce qui va mal. La médecine moderne est une médecine « anti », la médecine chinoise est une médecine « pro ».

Ainsi, par exemple, si vous avez un arrêt cardiaque, c’est la médecine occidentale qui vous sauvera la vie, mais c’est la médecine chinoise qui aurait pu vous éviter d’avoir cette crise cardiaque ou d’en avoir une autre. La médecine occidentale est meilleure pour les maladies organiques, palpables, mesurables, la médecine chinoise est meilleure pour les maladies fonctionnelles qui n’ont pas d’explication selon la science moderne (car ses moyens sont limités à l’observation physique). Un autre exemple, si vous êtes diabétique insulino-dépendant, la médecine moderne, donne de l’insuline, ce qui empêche le coma diabétique et la mort. Ceci est remarquable. La médecine chinoise ne peut pas faire cela, mais peut permettre de prendre moins d’insuline et donc de combattre à long terme les multiples effets secondaires de cette substance et donc de prolonger la vie du malade et lui donner un meilleur confort de vie. Ceci est aussi remarquable.

Nous rêvons du moment où l’intérêt des malades passera avant l’intérêt économique que représente les malades. Dès ce moment-là nous pourrons faire cohabiter des médecines dont les forces sont complémentaires pour le plus grand bénéfice des gens qui souffrent. La médecine occidentale et la médecine chinoise sont 100 % compatibles, les associer permettrait de faire de grands progrès sur le plan médical et humain.

Ateliers:

Préparation d’aliments fermentés

 

Approche de la Géobiologie

par Alain De LUZAN, Formateur en Géobiologie

Réflexologie Plantaire

par Carole ESERTINE, Réflexologue Plantaire

Le  Yoga  du  Rire

par  Carole  FORTUNA, Animatrice du Yoga du Rire et  Musicothérapeute

6 réflexions sur “Cette saison

Les commentaires sont fermés.